Carlos Tavares voulait s'assurer de la réouverture des concessions avant de relancer ses usines. Elles redémarrent finalement le 4 mai 2020. Progressivement.

A entendre le ton résolu de son grand patron Carlos Tavares, le Groupe PSA devait fatalement compter parmi les derniers constructeurs à relancer sa production d'automobiles. "Si les concessionnaires rouvriront le 11 mai, aucune date n'est fixée à ce jour pour les usines", affirmait-il le mercredi 29 avril au cours de sa cinquième visioconférence avec ses cadres supérieurs. Aucune raison pour Peugeot, Citroën, DS Automobiles et Opel de réenclencher le lourd et coûteux processus de production, alors que ces marques dénombrent plus de 700.000 voitures neuves (tourisme et utilitaire) végètent en stock à travers le monde, dont plus de 600.000 en Europe.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte