PARIS (Reuters) - EDF n'est pas en situation d'urgence financière et ne discute pas avec le gouvernement en vue d'une augmentation de capital, a déclaré jeudi son PDG, Jean-Bernard Lévy.

Une source proche de la direction d'EDF et des analystes interrogés par Reuters ont estimé le mois dernier que la chute de la production nucléaire et des prix liée à l'épidémie de coronavirus risquait de contraindre l'Etat à recapitaliser massivement l'électricien public courant 2020.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte