Le départ à la retraite de Raoul Castro à Cuba ne va pas changer la ligne politique du pays.

Cuba a tourné lundi la page des frères Castro avec le départ en retraite de Raul, 89 ans, un symbole fort mais qui ne change en rien la ligne politique du pays, l'un des derniers communistes au monde. Le président "Miguel Diaz-Canel Bermudez a été élu premier secrétaire du Comité central du Parti communiste de Cuba", a annoncé le parti sur Twitter, au terme d'un scrutin organisé parmi les délégués de la formation politique, seule autorisée dans le pays.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte