HONG KONG (Reuters) - Les autorités de Hong Kong ont gelé les avoirs du patron de presse Jimmy Lai, condamné le mois dernier à 14 mois de prison pour sa participation en 2019 à des manifestations interdites en faveur de la démocratie dans la région administrative spéciale de Chine populaire.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte