Se faire cambrioler, c'est parfois le début d'un parcours du combattant administratif. Comment alors faire valoir vos droits à l'indemnisation?

Le cambriolage est l'un des cauchemars qui hantent les propriétaires et locataires de manière universelle. Au-delà du traumatisme et du préjudice moral et financier qui en découle, il est aussi parfois le point de départ d'un casse-tête administratif au niveau des assurances . Si celles-ci prennent souvent le relais dès qu'une effraction est relevée, c'est parfois plus compliqué et moins automatique si les cambrioleurs sont parvenus à entrer sans forcer aucune porte, fenêtre, ou un autre moyen d'accès extérieur.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte