Les autorités grecques ont commencé lundi matin à transférer près de 300 demandeurs d'asile du bidonville de Vathy vers le nouveau centre "fermé" de l'île grecque de Samos, quelques heures après un incendie important dans l'ancien camp, a constaté l'AFP.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte