Le groupe de jeu vidéo fait face à une régulation poussée du gouvernement chinois pour limiter le jeu des mineurs. Tencent doit ouvrir son application WeChat.

"Les enfants, rangez vos téléphones et allez dormir." C’est le message, un brin paternaliste, que le géant chinois des jeux vidéo Tencent envoie déjà depuis plusieurs années aux comptes de mineurs qui tentent de jouer la nuit, entre 22 heures et 8 heures du matin. Depuis cet été, sous la pression du gouvernement, le groupe passe la vitesse supérieure en utilisant la reconnaissance faciale pour être bien certain qu’aucun joueur de moins de 18 ans ne puisse s’adonner aux joies du gaming nocturne. Le secteur est en première ligne dans la reprise en main globale qui s’abat sur les géants de la Tech .

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte