On les compte par millions... sur terre, dans les océans ou les sols, visibles ou invisibles, la diversité des espèces est en constante évolution comme l'explique le biologiste Éric Karsenti, médaille d'or du CNRS en 2015, à l'occasion du lancement de l'Année de la biologie.

Comment décrit-on aujourd’hui la diversité du vivant ? Cette notion est-elle en train d’évoluer ?
Les définitions sont importantes, car je crois que beaucoup d’entre nous ignorent ce que « diversité » veut dire. La première des diversités, c’est celle qui distingue les organismes entre eux : les virus, les bactéries, les protistes, les vertébrés, les invertébrés, les plantes, etc. Ces catégories regroupent chacune des espèces. Chaque espèce, même s’il est curieux d’utiliser le terme d’espèce pour un virus, peut – comme nous l’avons vu avec le Covid 19 – produire des variants.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte