BANGKOK (Reuters) - Le chef de la junte birmane Min Aung Hlaing s'est engagé dimanche à organiser de nouvelles élections multipartites et a déclaré que son gouvernement est prêt à travailler avec l'envoyé spécial que nommera l'association des nations du Sud-Est asiatique (Asean).

Min Aung Hlaing s'exprimait lors d'une allocution télévisée six mois après que l'armée birmane s'est emparée du pouvoir en renversant le gouvernement élu d'Aung San Suu Kyi.

"La Birmanie est prête à coopérer avec l'Asean dans le cadre décidé par l'association, et à dialoguer avec son envoyé spécial", a déclaré le chef de la junte birmane.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte