A l'issue d'un second été sous pandémie, les voyants sont de retour au vert en Auvergne-Rhône-Alpes. Même s'il n'aura pas encore retrouvé ses niveau d'avant-crise, le secteur du tourisme affiche de bons scores de fréquentation, selon les premiers bilans esquissés par les acteurs du secteur. La clientèle française aura participé largement à cette remontée, qui profite avant tout aux hébergements individuels, et à certaines destinations particulièrement hospitalières.

A peine les grandes vacances terminées que déjà, l'heure est au bilan en Auvergne Rhône-Alpes. Comme l'été dernier, ses principaux acteurs ont déjà fait les comptes de leur second d'été sous pandémie, qu'ils espéraient placé sous le signe du rebond. Et leurs attentes ont été plutôt satisfaites, puisque les premiers baromètres font état d'une fréquentation qui progresse, même si elle n'a pas encore retrouvé son niveau d'avant-crise, en 2019.

L'antenne Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme a ouvert la marche en publiant les résultats de son 3e baromètre annuel du tourisme régional, qui pointe justement des chiffres clés. La fréquentation est jugée stable, voire en hausse par rapport à l

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte