La licorne française compte lever jusqu'à 400 millions d'euros sur Euronext pour financer l'accélération de sa croissance, notamment en Europe, et créer une offre complète de services (PaaS) dotée de 40 suites de logiciels et de 80 services d'ici à fin 2022. La pépite basée à Roubaix s'estime bien placée pour profiter de la forte croissance mondiale du marché du cloud, grâce à son positionnement autour d'un cloud ouvert, réversible et transparent qui répond aux enjeux de sécurité et de souveraineté des données.

La première licorne de la French Tech va-t-elle également être la première à entrer en Bourse ? Le champion français de l'hébergement informatique dans le cloud, OVHCloud, a annoncé lundi 20 septembre avoir obtenu le feu vert de l'Autorité des marchés financiers (AMF) concernant son entrée en Bourse sur Euronext, prévue dans les prochaines semaines. Vingt-deux ans après sa création en 1999, l'entreprise basée à Roubaix (Nord) et dirigée par le duo Octave Klaba (fondateur et président) et Michel Paulin (directeur général, ex-SFR), estime que " tous les voyants sont au vert " pour " accélérer sa croissance" en France, en Europe et dans le reste du monde.

L'enjeu : devenir enfin cette alternative européenne tant attendue aux Gafam américains. a affirmé Octave Klaba en conférence de presse.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte