Née pendant le premier confinement et cofondée par le co-créateur français de la chaîne de restaurants Big Mamma, la startup Sunday permet aux clients de payer l'addition rapidement via son smartphone, en scannant un simple QR Code. Une révolution des usages qui a séduit en quelques mois 1.500 restaurants dans quatre pays, et qui permet à la startup de lever 100 millions de dollars (85 millions d'euros) pour s'étendre partout dans le monde. Explications

Certaines innovations paraissent tellement évidentes qu'on se demande pourquoi ce n'était pas déjà la norme. Lors du premier confinement, en mars 2020, Victor Lugger et Tigrane Seydoux, les cofondateurs de la chaîne de restaurants Big Mamma, spécialisée dans la nourriture italienne, comprennent que la Covid-19 va changer durablement le secteur de la restauration.

" Pour des raisons sanitaires, le QR code, qui existe depuis des décennies mais qui était ringard en Occident, est totalement revenu en grâce. Alors on s'est dit : "pourquoi servirait-il simplement à consulter le menu ? Pourquoi ne pas payer avec aussi ? ", raconte le restaurateur/entrepreneur Victor Lugger. Ainsi était né Sunday : un QR code qui affiche le menu mais qui est aussi relié à un système de paiement sur smartphone. L'addition se règle en dix secondes à la fin du repas. De quoi en finir pour de bon avec l'attente à la caisse ou les regards insistants vers le serveur qui a oublié d'amener le terminal de carte bancaire.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte