CHRONIQUE. Ingénieur, éditeur, observateur attentif des sociétés, du monde et des gens, Jean Brousse, corrézien, bretteur de mots, a publié "Deux mois ferme", collection de ses chroniques quotidiennes du confinement. En cette année présidentielle, il tient dans La Tribune une revue de la crise politique et sanitaire, intitulée comme il se doit Campagne de... Brousse.

Sacrée bataille navale ! Touchés, coulés. Jean-Yves Le Drian devient donc le ministre des étranges affaires... Il condamne le mensonge et la duperie de nos ex-futurs ex-alliés, rappelle les ambassadeurs et s'étonne benoitement d'une certaine « rupture majeure de confiance », voire de mépris. Eh oui, parfois les alliés ne sont pas des copains, les clients sont volatiles et les concurrents désinvoltes.

C'est un peu comme si Arnaud Lagardère trouvait Vincent Bolloré indélicat. Le patron de la diplomatie française, ancien patron des armées, vire candide. Baliverne, en principe, il sait que les États Unis et l'Empire du milieu s'observent, entre mer de Chine et océan pacifique, où la France est bien présente sur quelques archipels ! Ca va chauffer dans la région, quitte à troubler les séjours de Gauguin, Brel et Kersauzon partis vers ces îles lointaines pour y trouver « la douceur d'aller là-bas vivre ensemble... Luxe, calme et volupté... » (L'invitation au voyage, Charles Baudelaire). Que font donc nos espions, nos sous-marins, dans leurs bureaux de légendes ? Perdus dans la piscine ? OSS 117 ou James Bond ne s'y serait pas laissé prendre. Bruce, Flemming et le Carré dépassés. On négocie dans notre dos et nous le découvrons soudain, qui va le croire ? Ou alors ! A-t-on oublié le B-A Ba de la négociation et de la diplomatie : l'information, le renseignement, l'intelligence économique ? Jean-Yves le Drian aura du mal à se recaser dans le commerce international. Joe Biden et Emmanuel Macron ont finalement - presque - calmé le jeu. L'apaisement, c'est simple comme un coup de fil !

Loin des circonvolutions géostratégico-commerciales australes, la campagne présidentielle française continue de tenter de bouter les variants hors des esprits. La liste des candidats s'allonge encore : Antoine Waechter et Nathalie Arthaud se déclarent, bon. Xavier Bertrand soutient les chasseurs et promet de « vivre en paix » - qui ne le voudrait pas ? - grâce à la « France des territoires » - attendue depuis quarante ans. Comment compte-t-il s'y prendre ? Qu'importe, il semble que beaucoup de ceux de son camp l'apprécient. Arnaud Montebourg rêve d'une vigoureuse « remontada ». Cent six mille électeurs, un record, propulsent Sandrine Rousseau et Yannick Jadot au second tour d'une primaire écologiste clean et calme. Le suspense reste entier entre « l'accompagnement ou la transformation », et les doses de radicalité. Tous « woke » ? Anne Hidalgo s'en ronge les ongles. N'empêche, 122.000 inscrits, 87% de participation, des scores très partagés en font une réussite et témoignent de l'importance prise par les enjeux liés au réchauffement climatique et aux impératifs environnementaux. La relance de l'économie, après la guerre de la Covid, se fera évidemment sur ces terrains, Zemmour ou pas Zemmour, vedette attendue d'un inattendu « Mélenshow ». Angela Merkel quitte la scène et finit sa tournée d'adieux. Orphelins ou soulagés ? La France présidera dans trois mois le Conseil des ministres de l'Union Européenne. Elle ne sera plus là pour taquiner notre Président qui pourra donner libre cours à ses convictions européennes. Y prendra-t-il goût ? Le soleil frileux allonge les ombres des arbres encore verts et transperce les voiles d'un automne qui s'installe en douceur. Le ciel bleu très clair et transparent berce les hésitations d'une société encore bien fragilisée par ses doutes et ses inquiétudes. Et si l'on embarquait sur Space-X pour un tour dans l'espace ? Allons plutôt prendre un café aux terrasses lumineuses de la rentrée balayées d'un vent guilleret qui donne envie de vivre.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte