Après une mise en sommeil de plusieurs mois, le Club Med repart à la conquête de ses clients. L’exploitant de villages de vacances poursuit sa montée en gamme et annonce l’ouverture de nouveaux resorts. Il a lancé le concept d’appartements-boutiques et inaugure celui de Montpellier dans un hôtel particulier chic du centre historique. Le président Henri Giscard d'Estaing explique la stratégie du groupe.

Le Club Med, contrôlé depuis 2015 par le conglomérat chinois Fosun, a inauguré, le 30 septembre, un an après son ouverture, son nouvel appartement-boutique au sein d'un hôtel particulier en plein cœur de l'Ecusson montpelliérain.

Le président du groupe, Henri Giscard d'Estaing, ne cachait pas sa joie de retrouver les clients invités pour l'occasion : « Après avoir beaucoup souffert, c'est un immense plaisir de se retrouver. Cet été, nous avons pu rouvrir 40 villages dans le monde (contre 27 l'été dernier et 51 en 2019, NDLR)... Cette nouvelle adresse montpelliéraine est à l'image de ce que nous faisons depuis 70 ans : des lieux uniques dans les plus beaux endroits du monde. Dans ce nouveau lieu de convivialité et de partage, nous allons faire vivre pleinement l'esprit libre Club Med ».

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte