Les vignobles Bonfils ont fait le choix de l’œnotourisme pour accompagner leur développement. Ils viennent d’ouvrir un troisième lieu de réception et d’hébergement au Château Capitoul sur le massif de La Clape. Un investissement de 40 millions d’euros pour poursuivre une stratégie du haut de gamme où la part hôtellerie-restauration monte en puissance.

Et de trois ! Après le château des Carasses à Quarante en 2011 et le Château Saint-Pierre-de-Serjac à Puissalicon en 2016, dans l'Hérault, les vignobles Bonfils ont ouvert cet été leur troisième structure d'accueil oenotouristique : le château Capitoul sur le massif de la Clape près de Narbonne, dans l'Aude.

Le concept est le même que les deux précédents établissements : créer un lieu de vie raffiné en rénovant une belle demeure historique ancrée dans un environnement viticole particulièrement soigné.

40 millions d'euros d'investissement

Comme pour les Carasses et Saint-Pierre-de-Serjac, le projet a été porté par Domaine & Demeure, société détenue à part égale par la famille Bonfils et le couple d'Irlandais Karl O'Hanlon et Anita Forte.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte