LONDRES (Reuters) - Au moins 20 fournisseurs d'énergie britanniques risquent de ne pas survivre plus de quelques semaines à l'envolée des prix si le gouvernement ne modifie pas le plafonnement des tarifs, a déclaré jeudi le directeur général de la compagnie Scottish Power.

Avant la flambée des prix du gaz naturel et de l'électricité qui touche l'ensemble de l'Europe, le Royaume-Uni comptait plus de 50 petits ou moyens fournisseurs d'électricité qui détenaient au total près de 30% du marché. Au moins 13 d'entre eux qui comptaient au total quelque deux millions de clients ont déjà déposé le bilan ces derniers mois.

"Il y a un risque significatif que l'on puisse voir le marché se contracter pour retomber à cinq ou six compagnies", a dit au Financial Times Keith Anderson, le DG de Scottish Power, filiale de la multinationale espagnole Iberdrola.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte