Fedcoin ou e-euro annoncent le plus grand changement dans la finance mondiale depuis la création des cartes de crédit

Les changements technologiques bouleversent la finance. Le bitcoin est passé d’une obsession d’anarchistes à une classe d’actifs à 1 000 milliards de dollars qui, selon de nombreux gestionnaires de fonds, fait partie de tout portefeuille équilibré. Des essaims de day-traders numériques sont devenus une force à Wall Street. PayPal compte 392 millions d’utilisateurs, signe que l’Amérique rattrape les géants chinois des paiements numériques. Pourtant, la perturbation la moins remarquée à la frontière entre la technologie et la finance pourrait s’avérer être la plus révolutionnaire : la création de monnaies numériques gouvernementales, qui visent généralement à permettre aux gens de déposer des fonds directement auprès d’une banque centrale, sans passer par les prêteurs traditionnels.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte