L’Etat le plus riche et le plus peuplé du pays s’attend à manquer de médicaments pour lutter contre l’épidémie. Les autorités locales ont demandé l’aide du gouvernement fédéral

C’est une catastrophe. L’Etat brésilien le plus riche et le plus peuplé, Sao Paulo, a prévenu que ses capacités pour soigner les patients atteints d’une forme grave de la Covid-19 étaient au bord de l’effondrement, selon une lettre transmise au gouvernement fédéral à laquelle a eu accès le journal Folha de Sao Paulo , mercredi 14 avril.

Les autorités de l’Etat de Sao Paulo ont dit s’attendre à manquer dans les prochains jours de médicaments cruciaux d’incubation, nécessaires pour endormir les patients, a rapporté le Folha de Sao Paulo . « La situation concernant les médicaments, principalement pour les inhibiteurs neuromusculaires et les sédatifs, est très grave » a déclaré le secrétaire à la Santé de l’Etat de Sao Paulo, Jean Gorinchteyn, dans la lettre, selon le journal. Et d’ajouter, alarmiste : « L’effondrement est imminent ».

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte