D’après des documents déclassifiées, publiés vendredi 16 avril par la National Security Archive, la CIA souhaitait « arranger un accident » lors d’un vol entre Prague et La Havane

Le scénario est digne d’un James Bond. Selon des documents déclassifiés publiés par la National Security Archive, vendredi 16 avril, en 1960, un agent de la CIA a proposé 10 000 dollars au pilote de l’avion qui ramenait Raul Castro de Prague vers La Havane afin d’« arranger un accident ». Et donc de tuer le frère de Fidel Castro, Lider Maximo de la révolution cubaine, rapporte Le Figaro .

Mais, imbroglio de l’agence de renseignement américaine, alors que l’avion piloté par José Raul Martinez avait décollé pour Prague, les services de la CIA à La Havane avaient reçu l’ordre d’annuler la mission. Coup du sort, le pilote « n’avait pas eu l’occasion d’arranger un accident comme discuté » lors de son retour. José Raul Martinez semblait pourtant conscient des risques : au cas où il mourait lors de l’opération, il avait demandé à ce que les Etats-Unis prennent en charge les études universitaires de ses deux fils.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte