Dans une décision qui semble être avant tout symbolique, Pékin a décidé de la suspension du dialogue économique stratégique entre les deux pays. La résiliation d’un accord signé avec l’Etat de Victoria, forcée en avril par Canberra, pourrait en être la cause

Pékin a décidé de répliquer. La Chine a suspendu « indéfiniment », jeudi 6 mai, toute activité dans le cadre d’un dialogue économique stratégique Chine-Australie, a déclaré la Commission nationale du développement et de la réforme (NDRC), principal organe de planification économique du pays.

« Récemment, certains responsables du gouvernement du Commonwealth australien ont lancé une série de mesures visant à perturber les échanges et la coopération normaux entre la Chine et l’Australie, par esprit de guerre froide et de discrimination idéologique », a déclaré la NDRC dans un communiqué pour justifier cette décision.

Tensions. Le dialogue économique stratégique Chine-Australie est un dispositif qui a été instauré en 2014. Il vise à renforcer les liens économiques entre les deux pays, la Chine étant le premier partenaire commercial de Canberra. Toutefois, cette suspension décidée par Pékin semble avant tout être un geste symbolique dont l’impact sur les échanges commerciaux sera minime. Dan Tehan, le ministre australien du Commerce, a évoqué une décision « décevante » de la part de la Chine, rapporte .

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte