Dans une lettre ouverte publiée dans la revue Science, vendredi 14 mai, les chercheurs assurent que la piste n’a pas à être écartée « jusqu’à ce que nous ayons suffisamment de données ». En creux, le rapport de l’OMS rendu en mars est critiqué

Rien ne semble sûr concernant la Covid-19. « Des recherches supplémentaires sont encore nécessaires pour déterminer l’origine de la pandémie », écrit dans une lettre ouverte publiée par la revue Science un groupe de 18 scientifiques américains de renommée mondiale, comprenant notamment Ravindra Gupta, microbiologiste clinique à l’Université de Cambridge et Jesse Bloom, qui étudie l’évolution des virus au Fred Hutchinson Cancer Research Center.

« Les théories d’une fuite accidentelle d’un laboratoire et d’une contagion zoonotique (transmission de l’animal à l’homme du virus) restent toutes deux possibles », ajoute le groupe de scientifiques, qui comprend également David Relman, professeur de microbiologie à Stanford.

« Nous devons prendre au sérieux les hypothèses sur les contagions naturelles et en laboratoire jusqu’à ce que nous ayons suffisamment de données », notent les scientifiques. Ils ajoutent qu’une enquête intellectuellement rigoureuse et impartiale doit être menée.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte