Paris légitimise son choix en raison de « l’historique des déclarations antisémites » prononcées lors des précédentes éditions

C’est décidé. Le président français Emmanuel Macron ne participera pas cette année à la conférence de l’Onu sur le racisme, dite « conférence de Durban IV », a fait savoir l’Elysée, vendredi 13 août.

« Préoccupé par l’historique des déclarations antisémites prononcées dans le cadre de la conférence des Nations unies sur le racisme, dite conférence de Durban, le Président de la République a décidé que la France ne participerait pas à la conférence de suivi qui aura lieu cette année », a indiqué la présidence de la République.

Anti-israélien. En septembre 2021, dans le cadre de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, une journée doit être consacrée à une séance marquant le 20e anniversaire de la Conférence mondiale contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l’intolérance qui s’est tenue à Durban (Afrique du Sud) en 2001.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte