« L’intégration est un long processus, fait d’allers et de retours entre des identités. C’est un voyage entre deux cultures avec un moment dangereux ​: celui où l’on a perdu la culture de ses parents mais où l’on n’a pas encore été conquis par la culture du pays d’accueil »

En ces temps de retour des talibans au pouvoir en Afghanistan , alors que ces barbares s’apprêtent à dicter leurs lois rétrogrades à une population qui n’en peut mais, lisons le roman de Karim Guellaty, Heureux comme Abdallah en France . On trouve en effet dans ce livre de quoi ne pas baisser les bras.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte