Tout nouveau changement sur la question palestinienne pourrait ébranler les bases de la coalition au pouvoir

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett a cherché à minimiser lundi toute idée de reprise des négociations de paix avec les Palestiniens, quelques heures après la rencontre entre son ministre de la Défense Benny Gantz et le président palestinien Mahmoud Abbas.

A l’issue de la réunion, du plus haut niveau entre les deux parties depuis plusieurs années, les principaux médias israéliens ont rapporté, en citant « une source proche du Premier ministre » : « Il n’y a pas de processus diplomatique avec les Palestiniens, et il n’y en aura pas ».

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte