Au nom du peuple français, je, citoyen, porte plainte contre les juges d’Agnès Buzyn pour « mise en danger de la démocratie »…

Au nom du peuple français, je, citoyen, porte plainte contre les juges d’Agnès Buzyn pour « mise en danger de la démocratie ». Si je portais l’hermine, je mettrais en examen les metteurs en examen.

Allons directement au fond des choses. La politisation récente de la justice est un produit d’importation. Il vient d’Italie, de l’opération dite Mani Pulite , lorsque les juges milanais voulurent au début des années 1990, nettoyer la classe politique de sa corruption. « Mains propres » a constitué un attrait irrésistible pour des juges français en mal de politique (leur jeunesse trotskiste) et de notoriété. L’opération est conduite main dans la main, c’est le cas de le dire, avec des journalistes de la même école.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte