Abdelaziz Bouteflika a dirigé l’Algérie pendant deux décennies, entre 1999 et 2019. Il avait été contraint de démissionner après des semaines de manifestations massives

Une page de l’Algérie se tourne. Abdelaziz Bouteflika, l’ancien président algérien, est décédé à l’âge de 84 ans, a annoncé la présidence algérienne vendredi 17 septembre.

Ancien de la guerre pour l’indépendance, Abdelaziz Bouteflika a dirigé l’Algérie pendant deux décennies, entre 1999 et 2019, avant d’être contraint à la démission après des semaines de manifestations massives contre sa volonté de briguer un cinquième mandat à la tête du pays. Depuis un accident vasculaire cérébral (AVC) en 2013, il avait rarement été vu en public avant de quitter le pouvoir.

Après son départ, afin de mettre fin aux manifestations réclamant des réformes politiques et économiques, les autorités algériennes ont lancé des enquêtes sans précédent sur la corruption, , dont le puissant frère et conseiller d’Abdelaziz Bouteflika, Saïd.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte