Cette riposte judiciaire, déposée fin août par le garde des Sceaux, pourrait faire l’objet d’un débat devant la commission d’instruction de la CJR début octobre

Éric Dupond-Moretti riposte. Le garde des Sceaux a déposé une requête en nullité concernant sa mise en examen par la Cour de justice de la République (CJR) , indique Le Figaro . La justice le soupçonne de prise illégale d’intérêts dans l’affaire des fadettes et l’inspection de trois magistrats du parquet national financier.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte