L’institution a rejeté vendredi 22 octobre le recours des syndicats, qui avaient tenté d’invalider l’entrée en vigueur de la réforme controversée de l’assurance chômage, fixée au 1er octobre

Le juge des référés a tranché. Le Conseil d’Etat a décidé vendredi 22 octobre de rejeter le recours des syndicats, lesquels demandaient la suspension du nouveau calcul de l’allocation-chômage, mesure phare de la réforme controversée et dont l’entrée en vigueur avait été fixée au 1er octobre, rapportent . « En dépit du désaccord entre les parties sur l’analyse ou l’interprétation de certaines données, il ne résulte pas de l’instruction que la tendance générale du marché de l’emploi constituerait, à ce jour, un obstacle à la poursuite de la réforme », a justifié le Conseil d’Etat.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte