Mode sombre en cours de chargement

Mon Univers
Thématiques Médias Mes dossiers Mes services

Connectez-vous pour profiter pleinement de l'expérience Pressmium.

Se connecter
Mon Univers
view_week Thématiques Médias Mes dossiers Mes services
DÉCRYPTAGE Violences sexuelles et cancel culture : qui annule réellement qui ?
Cancel culture
Alors que le débat sur la "cancel culture" n’en finit pas d’occuper l’espace médiatique, la réalité, en matière de violences sexuelles s’avère tout autre. Bien souvent, les agresseurs restent en place, quand les victimes perdent tout. Retour sur une expression galvaudée.

Le terme est à la mode. Il s’affiche à la une des journaux. Il est (dé)crié sur les plateaux télé. Disséqué à longueur de tribunes. La "cancel culture" . Un concept hérité des États-Unis, bien mal défini la plupart du temps, mais habilement "instrumentalisé contre la parole et les actions de groupes de la population luttant contre les discriminations et les oppressions", selon l’élue écologiste Alice Coffin.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte
Vous souhaitez réagir à cet article ?

Recommandé pour vous