L’astronaute français entame un deuxième séjour de six mois dans la Station spatiale internationale. Parmi les nombreuses expériences qu’il réalisera, plusieurs concernent directement le retour des humains sur la Lune. Cet extrait est issu de Sciences et Avenir - La Recherche 891, qui sort en kiosque le 22 avril 2021.

Initialement prévu jeudi, le décollage de la mission de Thomas Pesquet a été reportée au vendredi 23 avril 2021... Cet article est extrait de 891, disponible en kiosque dès le jeudi 22 avril. Après un premier séjour dans la Station spatiale internationale (ISS) entre novembre 2016 et juin 2017, le rêve spatial de l’astronaute français Thomas Pesquet reprend vie. Si tout se passe comme prévu, le 22 avril au petit matin, ( ce lancement, finalement reporté de 24h au vendredi 23 avril, sera à suivre en direct sur le site de ) il sera parti pour entamer un deuxième séjour de six mois à bord de l’ISS. Un second voyage au goût d’inédits. Tout d’abord, fini le voyage dans le vaisseau russe Soyouz qui l’avait transporté pour son premier vol depuis la base de Baïkonour au Kazakhstan. Place à la capsule américaine Crew Dragon, propulsée par le lanceur Falcon 9 de l’entreprise privée SpaceX depuis le pas de tir d’Apollo 11, sur la base spatiale de cap Canaveral (Floride).

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte