Le robot-chien "Scar", de l'Ecole des Mines à Nancy, a pu démontrer mardi en conditions réelles les possibilités offertes aux ingénieurs lors d'un test mardi dans les galeries du projet de centre d'enfouissement de déchets radioactifs de Bure (Meuse).

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte