La restauration des récifs d’huîtres plates qui colonisaient les fonds marins côtiers de toute l’Europe jusqu’au 19e siècle s'avère possible alors que l’espèce a quasiment disparu, assure un programme de recherche de l’Ifremer.

L’Europe a perdu des milliers d’hectares de forêts. Une disparition si radicale que les Hommes en ont perdu jusqu’à la mémoire. Seule espèce d'huître native d’Europe, Ostrea edulis n’est plus présente que sur quelques tâches très limitées de Bretagne. Elle n’est plus présente en Allemagne et est très rare dans tout le reste de l’Europe. ", se réjouit Stéphane Pouvreau, biologiste marin à l’Ifremer Brest .

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte