PEKIN (Reuters) - L'Administration chinoise du cyberespace (CAC) a annoncé vendredi qu'elle allait retirer des boutiques d'applications pour smartphones 25 applications mobiles exploitées par le groupe Didi Global, accentuant la pression sur le géant chinois des VTC (véhicule de tourisme avec chauffeur).

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte