La famille d'Henrietta Lacks, une Afro-Américaine dont les cellules prélevées à son insu ont révolutionné la médecine moderne, ont annoncé jeudi leur intention de porter plainte contre les groupes pharmaceutiques qui en ont tiré profit.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte