La REVUE DE PRESSE AFRIQUE reprend cette semaine. Au sommaire, l'annonce du tout premier musée sous-marin du continent au Kenya, les technologies biométriques perçues comme la garantie d'élections transparentes et le difficile accès aux vaccins contre le Covid qui met en danger l'Afrique et le monde entier.

Le premier musée sous-marin du continent africain accueillera ses visiteurs au Kenya à partir de 2022. Il sera localisé à Ras Ngomeni, un village de pêcheurs, plusieurs kilomètres au nord de la ville de Mombasa. L’hebdomadaire sud-africain rappelle que plus d’une trentaine d’épaves reposent depuis près de 600 ans sur une bande côtière de 137 kilomètres, allant de la ville de Mombasa au sud jusqu’à l’archipel de Lamu au nord. Parmi ces épaves, ont été trouvés des vaisseaux arabes et portugais attestant le passé dramatique du commerce des esclaves qui se pratiquait depuis ces côtes.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte