La vente de sous-marins à propulsion nucléaire à l'Australie, à l'origine d'une crise diplomatique sans précédent entre les Etats-Unis et la France, soulève de nombreuses questions sur le risque de prolifération nucléaire dans la région, et au-delà, soulignent les analystes.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte