Le chiffre de 10% de contaminations au Covid en plein air est largement exagéré, et les autorités de santé américaines le savent. Ce qui ne les empêche pas de le brandir pour défendre le port du masque en extérieur des personnes non vaccinées.

En France, le port du masque en extérieur est obligatoire quasiment partout. Tout contrevenant s'expose à 135 euros d'amende (sauf s'il fait du vélo ou court; et s'il fume ou mange, c'est au bon vouloir de l'agent verbalisateur censé faire preuve de «discernement».)

Aux États-Unis, le président Biden a annoncé que les personnes ayant reçu leurs deux doses de vaccin pouvaient désormais tomber le masque dehors, suivant ainsi les recommandations du CDC, le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies, soit la plus haute autorité de santé américaine.

Sur quelles bases le CDC se fondait-il pour estimer le niveau de dangerosité du non-port du masque en extérieur?

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte