Selon une croyance, l'excrément de cet animal sacré protégerait des maladies.

«Ce n'est pas une faute de frappe» , déclarait ce lundi 10 mai le Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis dans un communiqué . Des douaniers ont bel et bien trouvé deux gâteaux de bouse de vache dans une valise abandonnée à l'aéroport international de Washington-Dulles après un vol d'Air India, le 4 avril dernier, rapporte The Independent .

Si le propriétaire de la valise ne s'est pas déclaré et n'a pas expliqué les raisons de cette importation un peu spéciale, l'hypothèse principale est que ces gâteaux de bouse devaient servir à se protéger du Covid-19. En effet, pour certains, mélanger des excréments de vache, riches en vitamine B12, à de l'urine bovine et s'enduire de cette mixture permettrait au corps de mieux absorber les vitamines, et donc d'être plus résistant aux maladies. Une technique qui n'a jamais été prouvée par la science.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte