Ses vibrations cachent un super pouvoir.

Comment améliorer le rendement des cultures? Comme aider la pollinisation des plantes à fleurs? Autant de problématiques qui, à l'échelle d'une seule personne, semblent bien difficiles à résoudre. Du moins si vous n'avez pas de brosse à dents électrique à portée de main. Explication.

De nombreuses cultures à travers le globe ont une pollinisation particulière appelée pollinisation vibratile . Le pollen des fleurs de tomates, de myrtilles ou encore de piments, est contenu dans des anthères fermées avec une petite ouverture. Pour que ce pollen soit projeté hors de l'anthère, une abeille doit se poser dessus et faire vibrer ses ailes de manière à créer une vibration. C'est une méthode qui rend la pollinisation bien plus efficace.

Problème, ce mécanisme est de plus en plus perturbé par le manque de pollinisateurs. C'est en effet l'hécatombe chez les abeilles, et, rien qu'en France, près de 30 % de leurs colonies disparaissent chaque année . Sans cette précieuse vibration, les rendements peuvent être fortement impactés.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte