Elles détiendraient alors la clé du traitement le plus efficace contre le virus. Si vos proches sont tombés malades et pas vous, vous en faites peut-être partie.

«Les infections au SARS-CoV-2 présentent une énorme variabilité interindividuelle, allant des infections asymptomatiques aux maladies potentiellement mortelles» , écrit un consortium de médecins spécialisés dans les maladies infectieuses, l'immunologie et la génétique. Venus des quatre coins du globe (États-Unis, Brésil, Pays-Bas, Grèce et France), ils sont convaincus que les individus asymptomatiques présentent une spécificité à exploiter: ils seraient génétiquement immunisés contre le Covid-19. Ces scientifiques veulent les trouver afin d'étudier leur génétique pour développer des traitements.

Le consortium a publié un article dans la revue Nature Immunology , intitulé «Une initiative mondiale pour disséquer la base génétique humaine de la résistance à l'infection par le SARS-CoV-2». Selon lui, pourrait s'expliquer par des facteurs génétiques humains. Pour étayer son hypothèse, l'équipe de recherche expose un argument imparable: des familles ont signalé être toutes infectées à l'exception d'un membre, ce qui suggère .

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte