Vulnérables et isolées, des personnes âgées ont pris leurs caméras pour photographier leur quotidien, dans le cadre d’une recherche inédite sur les impacts de la pandémie dans leur vie.

Partout sur la planète, la Covid-19 a frappé de plein fouet les plus vulnérables et au premier plan, les personnes âgées.

Le Québec n’a pas fait exception. Nos aînés ont fait face à une double peine : celle d’être un groupe à haut risque de complications en cas de contraction de la Covid (au Québec, 97,4 % des décès liés à la Covid-19 ont concerné les personnes de plus de 60 ans) , en plus d’être une cohorte à risque d’isolement social.

À l’heure où le Québec complète sa distribution des secondes doses vaccinales , le pays retrouve un peu ses esprits et son souffle. C’est le moment de tirer les premières leçons de la gestion de cette pandémie. Comprendre comment les plus âgés d’entre nous ont survécu et se sont relevés de cette crise pourrait bien s’avérer payant face à d’autres confinements et d’éventuelles futures pandémies.

Pour continuer à lire, inscrivez-vous !

14 jours d'essai gratuit

Lecture sans publicité, accès illimité à des milliers d’articles premium, flux personnalisé, revue de presse du jour.

J'ai déjà un compte